Modele compte de resultat syscoa

Globalement, les attributs comptables ont été examinés dans le but de les adapter au nouveau cadre prudentiel, aux règles de préparation des statistiques monétaires et à la balance des paiements. La cité balnéaire de Grand-Bassam (Côte d`Ivoire) abrite, depuis le lundi 04 décembre 2017, un atelier multithématique à l`intention des professionnels de la comptabilité et de l`audit des Etats membres de l`OHADA. Prennent part aux travaux des représentants de la Communauté Economique et monétaire de l`Afrique centrale (CEMAC), de l`Union Economique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Pan Fédération africaine des comptables (PAFA). La common law a récemment été amendée avec l`introduction du SYSCOA révisé (le système comptable ouest-africain) et de la nouvelle loi uniforme OHADA sur le droit comptable et l`information financière (UAAFR), qui entre en vigueur à la même date que la révision bancaire plan comptable, 1er janvier 2018. Outre la sécurité et l`amélioration, les réformes assureront la cohérence avec le droit commun, en particulier l`Organisation pour l`harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), récemment révisée avec la publication de la nouvelle loi uniforme de l`OHADA sur Comptabilité et de l`information financière (UAAFR). Le plan comptable bancaire révisé a été adopté par les autorités monétaires au cours de la convergence vers les normes de Bâle et les IFRS et entrera en vigueur le 1er janvier 2018 pour les comptes personnels et le 1er janvier 2019 pour les comptes consolidés, combinés comptes et États financiers préparés conformément aux IFRS. Les réformes sont accompagnées d`un nouveau cadre prudentiel applicable aux banques et aux établissements de crédit de l`Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui devrait également entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Grand-Bassam (Côte d`Ivoire), du 04 au 09 décembre 2017 une approche hybride a été adoptée pour mesurer les composantes constitutives des États financiers. En effet, bien que le concept de juste valeur soit adopté, le coût historique reste la principale convention d`évaluation. Le nouveau format de présentation des États financiers figurant dans le plan de comptes bancaire révisé offre une plus grande transparence sur la situation financière et la performance des établissements de crédit. Les institutions requises pour publier les comptes consolidés sont tenues de se conformer à la règle révisée, qui énonce les éléments qui doivent figurer dans les États financiers consolidés. Le principal changement est l`exigence d`un état des variations des capitaux propres et d`un état des flux de trésorerie. En outre, les lignes directrices du nouveau cadre prudentiel impliquent une réforme approfondie de la gestion des risques et la couverture des engagements restant à liquider.

Les changements sont strictement conformes au nouveau cadre et clarifient simultanément certaines mesures qui étaient ambiguës dans le règlement actuel 94-05 (provisionnement des dettes restructurées et effet de contagion). Les réformes d`un système comptable en vigueur depuis près de 20 ans contribueront à renforcer la sécurité et la robustesse du système financier ouest-africain, tout en améliorant la qualité de l`information financière. Cette documentation justifiera l`approche de classification et de mesure (sur l`acquisition et dans les comptes annuels) aux titres, en particulier les titres de placement à court et à long terme, les titres détenus à la vente, les titres de portefeuille, les actions participations dans des entités affiliées ou d`autres actions détenues à long terme. Dans la foulée de l`atelier multithématique se tiendra une réunion de la Commission de normalisation comptable de l`OHADA (CNC-OHADA).